Le banc d'Arguin


Face à la grande dune, au milieu des passes du bassin d’Arcachon, des bancs de sable aux contours changeant sous l’action conjuguée des vents et des marées, émergent.



Ces sanctuaires fragiles ainsi qu’une zone marine périphérique constituent depuis 1972, la Réserve Naturelle Nationale du Banc d’Arguin.

Formé de plusieurs îlots inhabités, le banc d’Arguin est notamment utilisé comme reposoir et comme halte migratoire par de multiples espèces d’oiseaux marins et littoraux (Huîtrier pie, Bécasseau variable, etc.). Depuis 1966, au printemps, des milliers de Sternes caugek s’installent chaque année sur ce site d’importance internationale pour la conservation de l’espèce.

De 2 000 à 3 000 couples, soit plus de la moitié de l’effectif nicheur français certaines années, viennent y élever leurs poussins à l’abri des prédateurs terrestres. Pourquoi Arguin ? Avant tout parce qu'il y a en mer, à cette période, une multitude de petits enchois et sardines qui font le bonheur de ces oiseaux (la Sterne peut pêcher dans un rayon de 70 km autour de la colonie).

Accessible uniquement en bateau, la Réserve naturelle est gérée, pour le compte de l’Etat, par la SEPANSO, association régionale de protection de l’Environnement, à l’origine de la création de la Réserve.

Tout au long de l’année, ses gardes veillent au respect de la réglementation et à la tranquillité des oiseaux. 
 





Pour plus d’informations, contactez la SEPANSO (Société pour l’Etude, la Protection et l’Aménagement de la Nature dans le Sud-Ouest).












Recevez notre actu


Suivez-nous
Retrouvez la dune sur Facebook
Retrouvez la dune sur Twitter
Visitez la galerie photo de la dune
Accédez à la galerie vidéo de la dune
Retrouvez-nous sur Instagram