Une forêt unique en France


Élément majeur dans la composition du paysage du Grand Site, elle est classée au même titre que la dune.



[Pin bouteille]url: [Gemmeur]url: []url:
  • Pin bouteille
  • Gemmeur
  • Cabane de résinier

La forêt usagère est codifiée par des actes juridiques appelés « baillettes et transactions » encore en vigueur dont le plus ancien connu date de 1468, et qui ont contribué à faire de la « Grande Montagne », un patrimoine exceptionnel. Son intérêt écologique, biologique, culturel et historique est aujourd’hui reconnu.

Pendant plus de 2 000 ans, la récolte de la résine des pins a rythmé la vie économique locale. Jusqu'au milieu du XXe siècle , cette activité constitue une importante source de revenus en Pays de Buch avant de décliner dans les années 1960. A l'heure actuelle, la récolte de la résine est pratiquée à titre expérimental.

Cette activité a laissé des traces sur certains pins gemmés. On les appelle « pins-bouteilles » en raison de leur forme singulière. Présentant des bourrelets de cicatrisation sur toute leur circonférence, ces pins sont facilement reconnaissables. Tous les pins gemmés ne deviennent pas « bouteilles », les plus beaux spécimens étant ceux « gemmés à mort » et qui n’ont pas été abattus.

Une fois la résine distillée, essence de térébenthine mais aussi torches, bougies, et autres dérivés découlaient de ce travail qui occupait le résinier une partie de l’année. Le reste du temps, il entretenait la forêt puis la préparait à la prochaine campagne.

Véritables témoins de cette activité, de petites habitations en bois, autrefois cabanes de résiniers, parsèment encore la forêt usagère. Elles constituent des éléments d’identité et de patrimoine pour les usagers qu’il est nécessaire de protéger et de restaurer.












Recevez notre actu


Suivez-nous
Retrouvez la dune sur Facebook
Retrouvez la dune sur Twitter
Visitez la galerie photo de la dune
Accédez à la galerie vidéo de la dune
Retrouvez-nous sur Instagram